Comment lutter contre l’humidité ?

44
Comment lutter contre l'humidité ?

L’humidité peut causer de nombreux dégâts. Les premiers signes apparents sont l’apparition de petites taches de moisissures noires, un linge qui sèche mal et une odeur de moisi. Pour lutter efficacement contre l’humidité, il est important de bien en comprendre son origine. Il est important de bien identifier et traiter la cause en apportant les solutions d’assainissement adaptées car l’humidité a des répercussions directes sur le bâti et la santé. L’humidité présente dans un logement peut être d’origine diverse et différentes solutions s’appliquent selon les cas. Le problème d’humidité apparaît le plus souvent à cause d’une ventilation insuffisante, ou bien d’une infiltration ou encore de remontées capillaires.
★ Le meilleur hygromètre [Guide 2020]
★ Le meilleur déshumidificateur [Guide 2020]

Connaître le taux d’humidité de votre logement

Vos sens ne vous trompent pas, vous avez senti une vilaine odeur de moisissure dans la salle de bains et des petits points sombres apparaissent sur les rebords de la fenêtre. Ce phénomène est consécutif à une humidité de l’air trop importante. Est-ce ponctuel ou bien cela va-t’il empirer? Pour connaître le taux d’humidité relative (HR) de l’air intérieur et son évolution, vous pouvez vous équiper d’un hygromètre comme le très bon ThermoPro TP50 disponible sur amazon à moins de 12€. Ce petit appareil mesure le taux d’humidité et vous indique les relevés avec précision sur son écran. Vous pouvez l’utiliser dans toutes les pièces de votre logement pour identifier le problème et apporter les solutions adaptées. Si vous souhaitez vous équiper de cet appareil ou simplement en savoir plus sur son utilité, vous pouvez consulter notre guide d’achat des meilleurs hygromètres disponibles sur le marché.

Le degré d’humidité, c’est la masse de particules aqueuses contenues dans un volume d’air.

Jean-Henri Lambert, 1772, Essai d’hygrométrie ou Sur la mesure de l’humidité
Tableau indiquant les valeurs d'humidité en %
Pour une qualité d’air intérieur idéal, la température de votre logement doit être entre 18°C et 26°C avec un taux d’humidité compris entre 40-60% – Tableau © HOPLAZA Mini Thermo-hygrometre Interieur

L’humidité intérieur peut varier fortement selon les saisons, les conditions climatiques extérieures, l’heure de la journée et les activités humaines. Le taux d’humidité relative idéal pour un logement se situe entre 40% et 60%. En deçà de ces chiffres, l’air est considéré comme sec et au-delà il est considéré comme humide. Pour atteindre ces valeurs optimales et les maintenir durablement, il est bien souvent nécessaire de s’équiper d’un déshumidificateur. Saviez-vous que les acariens prolifèrent à partir de 60% et que les moisissures se développent à partir de 70% ?

Les 3 principales causes de l’humidité

La Condensation

La condensation est un phénomène naturel à l’origine de la pluie ou de la rosée. Une hygrométrie excessive dans une pièce provoque la condensation de l’humidité de l’air en gouttelettes. Une pièce froide, mal aérée ou mal ventilée augmente le risque de condensation. Les vitres et les murs se couvrent alors de buée pouvant entraîner l’apparition de moisissures qui noircissent les joints, les murs et les tissus. La détérioration progressive de l’habitat s’accompagne d’une odeur de moisie désagréable, du développement de bactéries et de risques pour la santé.

Solutions pour lutter contre la condensation

  1. La ventilation – Pour lutter efficacement contre ce problème, il faut favoriser la ventilation du logement. Il est nécessaire de laisser l’air circuler librement pour qu’il se renouvelle en aérant les pièces de façon naturelle, soit en ouvrant les fenêtres régulièrement soit en installant des grilles d’aération complémentaires dans la cuisine et la salle de bains. Vous pouvez ensuite faire installer une ventilation mécanique de type VMC ou un séchoir intérieur encastrable dans la salle de bains et la cuisine. 
  2. Le chauffage. S’il est inutile de surchauffer sa salle de bains, une température constante et égale à 20° C offre de bons résultats.
  3. L’isolation. La bonne isolation d’un logement supprime l’humidité de condensation. L’installation d’un double vitrage participe à la résolution du problème d’humidité.
  4. Déshumidificateur et absorbeurs d’humidité. Ils sont moins cher et plus simple à mettre en place. Vous pouvez également vous procurer plus facilement des et/ou un déshumidificateur électrique adapté à la taille de la pièce.
Déshumidificateur Hysure
Un déshumidificateur vous aide à prévenir les problèmes liés à l’humidité et améliorer la qualité de l’air dans votre maison.

L’infiltration d’eau

L’infiltration est liée à l’eau qui s’introduit dans l’habitat par le toit, le plafond ou les murs. Il peut s’agir d’eau de pluie qui pénètre par le toit ou de causes accidentelles comme la fuite d’une canalisation ou d’une conduite de chauffage, un lave-linge mal raccordé, un problème de joint, … L’eau pénètre les parois et peut causer des dégâts importants. La peinture s’écaille et laisse apparaître la salpêtre (champignon blanc), des auréoles apparaissent au plafond ou sur les murs. Autant de signes qui ne trompent pas et qui nécessitent une intervention d’urgence.

Solutions pour lutter contre les infiltrations

Localisez et réparez l’infiltration rapidement avant qu’elle ne fasse trop de dégâts dans votre domicile. Vous pourrez dans certains cas fixer le problème vous-même ou bien faire appel à un technicien spécialisé. Une meilleure aération du logement ou l’installation d’un déshumidificateur pourront vous apporter un confort temporaire mais ne résoudront en aucun cas la cause du problème.


Les remontées capillaires

L’humidité ascendante provenant d’un sol gorgé d’eau est la principale cause de détérioration des bâtiments. L’eau remonte sous la pression hydrostatique dans l’habitat par les murs et les fondations. La partie basse se dégrade, la salpêtre apparaît rapidement puis la moisissure se développe, la peinture se cloque, le papier peint se décolle et les revêtements de sol s’abîment. L’accumulation d’eau dans les fondations peut avoir plusieurs origines : mauvaise évacuation des eaux, présence d’une nappe phréatique ou encore accumulation d’eau liée à une mauvaise inclinaison du terrain. 

Solution contre les remontées capillaires

Seul la réalisation de travaux pourra vous débarrasser de ces remontée capillaires. Un professionnel décidera sur place de la meilleur solution à apporter : assèchement des murs, drainage, pose d’une membrane étanche sur les fondations.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire!
Entrez votre nom ici