Bien que les cheveux finissent par sécher tout seul, le sèche-cheveux est la meilleure façon d’accélérer le processus. Il est présent dans plus de 80% des foyers et il s’en vend près de 2 millions par an en France. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs sèche-cheveux parmi les centaines disponibles. Ils répondent à des critères d’exigence très strictes mettant la qualité du cheveu au cœur de la problématique.


L’essentiel à savoir

Le sèche-cheveux est un appareil électrique qui souffle de l’air chaud (ou froid) pour accélérer l’évaporation de l’eau et ainsi sécher efficacement les cheveux. Depuis sa commercialisation dans les années 1920 il n’a cessé de se perfectionner en associant performance et maniabilité. De nouvelles fonctions et de nouveaux accessoires permettent de donner du volume et du style aux cheveux tout en prenant soin d’eux.


Nous avons fait les recherches pour vous

Notre sélection des meilleurs sèche-cheveux est le résultat de nombreuses heures de recherches parmi les modèles du marché. Elle résulte d’une compilation de multiples sources d’informations comme les avis et critiques de la presse spécialisée avec des données quantifiables, les centaines d’avis et retours d’expérience des utilisateurs rédigés sur les sites de vente en ligne, les informations précises et détaillées obtenues auprès des fabricants. Notre liste est ensuite passée au crible avec les critères spécifiques des sèche-cheveux comme la vitesse et la chaleur, le type de moteur, l’ergonomie, le poids, les accessoires ou encore le niveau sonore. Nous affinons encore notre sélection puis comparons point par point les derniers modèles pour ne garder que les meilleurs.


Les Meilleurs Sèche-Cheveux en 2020

1Notre choix : Parlux Advanced Light

Promo
Parlux Advanced Light
Parlux Advanced Light
  • Ultra léger 450 gr
  • Puissant 2200 watts

2Le meilleur haut de gamme : Dyson Supersonic

Sèche-cheveux Dyson Supersonic
Sèche-cheveux Dyson Supersonic
Dyson Supersonic a réinventé le sèche-cheveux avec son design unique et sa technologie héritée des différents produits Dyson. Il impose de nouveaux standards dans tous les domaines : puissance, maniabilité, poids et accessoires. Ce modèle haut de gamme est sans doute le meilleur sèche-cheveux du marché.

Dyson est connu pour apporter un soin méticuleux à ses produits tant en terme de design que de finition. Le Dyson ne fait pas exception à la règle et révolutionne une fois encore un nouveau marché. Le design de cet appareil est à la fois unique et pratique. Il est très agréable à prendre en main, le rendu du plastique est élégant et les boutons de contrôle sont soignés. Dyson signe là un produit haut de gamme, vraiment exceptionnel, comme son prix l’indique.

Le Dyson Supersonic doit beaucoup à la gamme de ventilateurs sans pale de la marque. Il reprend le puissant moteur « Dyson V9 » qui permet au ventilateur d’atteindre une vitesse de 110 000 tr/min. Il hérite également de la technologie « Air Multiplier » qui multiplie le débit de l’air par trois. Le sèche-cheveux propulse ainsi l’équivalent de 41 litres d’air par seconde et sèche incontestablement plus vite que ses concurrents. Nous sommes catégoriques, le flux d’air est puissant et précis. Un brushing de qualité se fait désormais en 15 minutes.

En plus de sa conception révolutionnaire qui offre puissance et maîtrise, Dyson fait plaisir aux utilisateurs en proposant des embouts pratiques à mettre en place et adaptés aux différents types cheveux. On apprécie vraiment le système innovant d’embouts magnétiques qui offre un confort d’utilisation inégalé.

Notre verdict. Après deux ans d’utilisation, nous avons eu largement le temps de nous faire un avis sur le Dyson SuperSonic. Sans détour, il est indiscutablement meilleur et plus agréable à utiliser que tous les sèche-cheveux que nous avons essayé. Il offre un flux d’air plus puissant et sèche les cheveux plus rapidement que tous les modèles de notre sélection.


3Le meilleur milieu de gamme : Velecta Paramount TGR 3600 XS

Velecta Paramount TGR 3600 XS
Velecta Paramount TGR 3600 XS
Assemblé entièrement à la main en France, ce poids plume de 335 g est un modèle particulièrement maniable et silencieux. Le Velecta Paramount est selon nous un excellent choix de sèche-cheveux à moins de 100€ bien qu'il ne dispose pas de la fonction ionique

Les modèles de la marque française Velecta Paramount sont utilisés dans les salons de coiffure du monde entier, le Velecta Paramount TGR 3600 XS ne fait pas exception. Il dispose d’une technologie de pointe et profite de l’expérience de la marque dans l’univers du sèche-cheveux. Cet appareil se destine tant aux professionnels qu’aux particuliers. Il mise sur des arguments solides pour séduire : son design ergonomique et coloré, son poids plume et ses hautes performances.

Le sèche-cheveux TGR 3600 XS est immédiatement reconnaissable avec sa poignée ergonomique incurvée et son design en plastique transparent disponible en 10 coloris. Ce poids plume de 335 g est un des plus légers et aussi une des plus silencieux du marché. Sa prise en main est excellente grâce à son faible poids, le bon équilibrage et sa poignée ergonomique brevetée. Sa longueur de cordon de 3 mètres permet de l’utiliser devant son miroir, à bonne distance d’une prise électrique. Il se glisse facilement dans un sac pour les déplacements.

Il offre une très bonne qualité de séchage. Son moteur à induction longue-vie développe 1 740 Watts pour un flux d’air maximum de 120 km/h. Il est d’une étonnante puissance malgré sa petite taille. Il dispose de 2 puissances de chauffe et de la fonction “air froid”. Ce modèle est aussi un des plus silencieux du marché avec seulement 68 dB contre 77 dB pour le SuperSonic de Dyson. Quelle performance! Pour celles et ceux qui ne pourraient se passer de la fonction ionique, le modèle TGR ECO XL possède les mêmes caractéristiques que le TGR avec le bouton ionique en plus.

Niveau accessoires, le TGR 3600 XS est livré avec deux embouts et une belle pochette de rangement pour pouvoir l’emmener avec vous sans prendre le risque de le rayer ou l’abîmer. Notez que le diffuseur doit être acheté à part.

Notre verdict. Si vous recherchez un sèche-cheveux maniable, puissant et silencieux, le modèle de milieu de gamme de la marque Velecta Paramount Paris TGR 3600 XS est celui qu’il vous faut. Enfin un sèche-cheveux de qualité professionnelle à prix abordable! Il ne lui manque que la fonction ionique et un ou deux accessoires pour être au top.


4Le meilleur premier prix : Remington AC9140 Proluxe

Promo
Remington AC9140 Proluxe
Remington AC9140 Proluxe
  • Technologie intelligente Opti Heat et fonction Style Shot qui adapte la chaleur intelligemment pour former, sculpter et fixer votre coiffure. Technologie ionique pour un résultat sans frisottis.
  • Fonction Style : augmente la puissance de 400W et diffuse la chaleur là où il faut pour un style plus en volume.

5La meilleure alternative Premium : Babyliss Paris Pro Digital 2200

Promo
Babyliss Paris Pro Digital 2200
Babyliss Paris Pro Digital 2200
  • Sèche-cheveux professionnel moteur digital puissant avec 2200W et un flux d'air constant de 130 km/h pour un séchage rapide à grande vitesse
  • Fabriqué en Italie pour des performances professionnelles durables

Comment fonctionne un sèche-cheveux ?


Description de l’appareil. Le sèche-cheveux est constitué d’un boîtier raccordé au secteur par un cordon électrique. Il est conçu en matière plastique et ressemble souvent, il faut bien le dire, à une perceuse électrique. Le sèche-cheveux standard dispose de deux commutateurs, l’un pour l’allumer/éteindre et l’autre pour régler la puissance du flux d’air. D’autres modèles disposent d’un interrupteur supplémentaire qui permet de réguler la température de l’air.

Principe de fonctionnement. Le fonctionnement du sèche-cheveux est assez simple; il repose sur l’utilisation d’un ventilateur motorisé et d’une résistance électrique qui accélère le phénomène d’évaporation. Le ventilateur aspire et propulse l’air à l’extérieur du canon par le mouvement centrifuge des pales tandis que la résistance (une simple bobine métallique) transforme l’énergie électrique en chaleur par convection.

Le fonctionnement en 3 étapes.
① L’air ambiant est aspiré dans le sèche-cheveux à travers la grille située à l’arrière;
② La température de l’air s’élève rapidement au contact de la résistance électrique;
③ L’air chaud est propulsé à l’extérieur de l’appareil par le canon.


Critères de sélection

Comment nous avons choisi les sèche-cheveux?


Pour y voir plus clair dans un marché qui compte pléthores de marques et de modèles dotés de technologies et fonctionnalités différentes, voici les critères essentiels à prendre en compte et quelques conseils pour vous aider à choisir le meilleur sèche-cheveux, celui qui répond le mieux à la typologie de vos cheveux, qu’ils soient courts ou longs, secs ou gras, raides ou frisés.

  • Vitesse et chaleur – La vitesse et la chaleur sont les deux principaux critères d’un bon appareil. Un bon sèche-cheveux doit pouvoir proposer plusieurs niveaux de puissance et de température.
    La vitesse du moteur peut atteindre plus de 100 000 tr/min et aspirer jusqu’à 40 litres d’air par seconde. Elle doit être modulable et proposer au moins deux niveaux de puissance, le plus fort pour sécher rapidement et donner du volume, le plus bas pour fixer le mouvement.
    La chaleur peut être portée jusqu’à 100° C. Comme la puissance de ventilation, elle doit pouvoir proposer plusieurs niveaux. Les cheveux seront secs plus rapidement à haute température, un niveau intermédiaire sera plus long mais aussi plus doux pour les cheveux. L’air ambiant dit “froid” est aujourd’hui une fonction indispensable pour le soin du cheveux.
  • Fonctions et Ergonomie – La conception de l’appareil doit favoriser le confort d’utilisation. L’ergonomie englobe de nombreux aspects comme l’apparence générale, la prise en main, la qualité et la texture du plastique, l’équilibre et la disposition des boutons de contrôle. Certains modèles ambidextres offrent une égale facilité d’utilisation tant pour droitier que gaucher.
  • Les accessoires – Les meilleurs sèche-cheveux ne sont pas seulement ceux qui sèchent le plus vite, ce sont ceux qui s’adaptent parfaitement à vos cheveux en proposant des accessoires efficaces et pratiques. Les diffuseurs et autres concentrateurs doivent être facile à installer sur le canon du sèche-cheveux. Ils peuvent être clipsés ou bien aimantés.
    Un diffuseur est un accessoire de forme circulaire doté de petites pointes. Il permet de répartir la chaleur sur une large surface; l’air circule jusqu’à l’extrémité des cheveux pour former de belles boucles. Il est particulièrement adapté aux cheveux bouclés et apporte du volume pour rendre à vos cheveux leur forme naturelle.
    Un concentrateur concentre le flux d’air chaud sur les cheveux pour un style lisse. Il en existe de différentes longueurs et tailles. Les modèles courts et étroits éliminent par leur flux d’air puissant les frisottis; les modèles longs à large ouverture sont destinés à couvrir rapidement des surfaces larges pour sécher rapidement les cheveux épais et longs. Le concentrateur est particulièrement adapté aux cheveux longs ou raides.
  • Le poids – Le poids d’un sèche-cheveux joue sur le confort d’utilisation. Un appareil léger est plus agréable à utiliser qu’un modèle plus lourd car il nécessite moins d’effort. Il permet aussi d’être plus précis et de traiter ses cheveux plus en détail. C’est encore plus vrai quand vous avez de longs cheveux qui réclament du temps. Un sèche-cheveux très léger pèse aux alentours de 400 g, il est considéré comme léger entre 500 et 750 g et lourd au-delà de 800 g. Un différentiel d’à peine 20 grammes entre 2 appareils suffit à s’en rendre compte.
  • Modèles classique, voyage ou Pro? – Les modèles classiques dominent largement le marché des sèche-cheveux mais des appareils autrefois réservés à des usages spécifiques se démocratisent. Le sèche-cheveux de voyage se caractérise par son faible encombrement et son poids léger. Il est à la fois discret, compact et pratique à emporter avec soi grâce à sa poignée pliable. Le modèle professionnel, longtemps réservé à l’usage exclusif des salons de coiffure, est désormais accessibles au grand public. Il est identifiable par sa forme allongée, sa puissance incomparable, sa précision même à faible niveau et … son prix.
  • Types de moteurs – Cela peut paraître trop technique pour vouloir s’y intéresser mais le choix de la motorisation de son sèche-cheveux n’est pas si compliqué à comprendre. Surtout, il a des conséquences importantes sur sa puissance et sa durée de vie. Il existe 3 grandes catégories de moteurs qui disposent tous d’avantages mais aussi d’inconvénients. A vous de faire le bon choix en fonction de votre usage et de votre budget.
    Le moteur à courant continu équipe la majorité des appareils disponibles sur le marché. Il a l’avantage d’être simple et donc d’être peu onéreux à fabriquer, en plus il est plus léger que les moteurs à courant alternatif mais sa durée de vie est plus courte.
    Le moteur à courant alternatif offre une grande puissance et dure jusqu’à trois fois plus que son homologue à courant continu avec une moyenne de 500 heures d’utilisation. Il réduit le temps de séchage et propose la fonction air froid.
    Le moteur électrique n’utilise pas de pales comme les sèche-cheveux traditionnels mais un système électronique de rotation par aimant. Il est léger, puissant et offre jusqu’à 10 000 heures d’utilisation mais son prix est bien supérieur aux 2 autres moteurs.
  • Niveau sonore – Le bruit et les vibrations font partis des aspects les plus incommodants d’un sèche-cheveux. Ils doivent être les plus discrets possibles. Le petit-électroménager est difficilement isolable contrairement au gros électroménager comme les aspirateurs qui offrent plus de place pour l’isolation phonique. Le niveau sonore ne doit pas être trop élevé et le bruit ne doit pas être désagréable. Certaines sonorités proches des aigües sont plus désagréables à l’oreille que les graves. Les vibrations sont générées par le fonctionnement du moteur, le mécanisme de soufflerie et la qualité des matériaux. Un sèche-cheveux équipé d’un moteur silencieux et stable offre un meilleur confort d’utilisation.
  • Longueur du cordon électrique – Un détail sans doute … mais la longueur du cordon électrique peut avoir des incidences fâcheuses. Une bonne longueur permet d’utiliser le sèche-cheveux dans un espace dépourvu de prise électrique. Vous pouvez ainsi vous installer dans les meilleurs conditions. certains modèles disposent d’un câble trop court qui ne permet pas de se tenir face à la glace de sa salle de bain. Et il n’est pas question d’ajouter une rallonge dans une salle de bains pour des raisons de sécurités évidentes. La longueur de cordon idéale dépend de chaque situation mais de façon générale une longueur de 1.8 m est suffisante dans la majorité des cas.
  • Les marques. Les marques les plus fiables et les plus appréciées sont Babyliss, Philips, Remington, Calor, Valera, Dyson ou encore Parlux.

Quelle technologie pour mes cheveux?


Après avoir vu les critères essentiels à prendre en compte lors du choix de votre sèche-cheveux, vous pouvez aller plus loin et regarder les technologies les mieux adaptées à votre typologie de cheveux. En quelques années seulement, la technologie ionique a envahit le marché des sèche-cheveux. Elle offre l’avantage d’éviter de charger le cheveux en électricité statique. Les ions négatifs neutralisent les ions positifs responsables de l’électricité statique et des frisottis. Ils ajoutent également de la brillance et de la douceur.

La céramique : la céramique intégrée au revêtement des plaques génère de la chaleur infrarouge. L’air est chauffé plus rapidement et rayonne plus uniformément que le fer ou le nickel. De nombreux sèche-cheveux intègrent aujourd’hui cette technologie. Elle a pour avantages d’éviter les dommages causés par une chaleur excessive et laisse les cheveux lisses pour un séchage efficace.

La céramique à poudre : elle offre une chaleur diffuse et plus uniforme encore pour empêcher un séchage qui agresse le cheveux.

La tourmaline : C’est le nom donné à un groupe de minéraux et n’a pas besoin d’être présente en très grande quantité pour être annoncée sur la boîte. Ce composé minéral est impossible à voir parce qu’il est broyé et se situe dans le baril même de la sécheuse. Il émet quand il est chauffé des ions chargés négativement qui aident à lisser les cheveux en scellant les cuticules et en aidant les cheveux à retenir l’humidité. Les outils de coiffure fabriqués avec de la tourmaline sont particulièrement utiles pour les personnes qui ont des cheveux épais, crépus ou texturés, ou pour celles qui sèchent, lissent ou bouclent leurs cheveux régulièrement. En scellant la cuticule, les cheveux apparaissent plus lisses, plus brillants et plus sains.

Le titane : ce matériaux lisse et dur conduit la chaleur uniformément à des températures élevées et offre l’avantage de lisser les cheveux.

Entre les différents accessoires disponibles et les dernières innovations, il peut-être difficile de s’y retrouver. Au cours de nos recherches nous avons trouvé les explications du fabricant américain Conair très limpides et pleines d’à propos. Il préconise l’usage de certaines technologies plus que d’autres selon la typologie de ses cheveux.

Typologies des cheveuxTechnologies
Cheveux secs Tourmaline, Titane, Céramique
Cheveux gras Non ionique
Cheveux fins et normaux Commande de température, infrarouge et céramique
Cheveux épais Tourmaline, titane et ionique
Cheveux ondulés et bouclés Diffuseur, tourmaline et ionique
Cheveux raides Non ionique
Texture naturelle Céramique
Cheveux crépus Tourmaline, ionique et concentrateur
Cheveux plats non ionique

Entretien d’un sèche-cheveux

Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez passé un coup de chiffon sur votre sèche-cheveux? Non? Rassurez-vous, ce n’est pas vraiment dans nos habitudes non plus. Mais comme tout autre appareil électrique, il doit être correctement entretenu.

Pourquoi vous devriez nettoyer votre sèche-cheveux?

Quelque soit la gamme ou la marque du sèche-cheveux que vous possédez ou que vous prévoyez d’acheter, si vous ne l’entretenez pas correctement, il ne fonctionnera pas de façon optimale et durera moins longtemps. Trop d’utilisateurs signalent des problèmes de surchauffe dès les premiers mois d’utilisation. Ce n’est pas nécessairement lié à un défaut de fabrication mais bien souvent à cause de l’absence d’entretien. La poussière, les cheveux ou encore les résidus de sprays collant peuvent s’accumuler sur l’appareil et l’obstruer partiellement. L’air ne pénètre alors plus correctement dans l’unité et la température interne du sèche-cheveux peut monter et atteindre un niveau dangereux.

Bien que tous les sèche-cheveux soient désormais équipés de capteur de chaleur qui coupent le moteur en cas d’élévation anormale de la température, les composants électriques peuvent s’abîmer à moyen terme. La surchauffe a également une conséquence néfaste sur les cheveux qui se dégradent sous une température d’air trop élevée.

Comment entretenir correctement son sèche-cheveux?

L’entretien régulier de votre sèche-cheveux est heureusement une opération simple qui ne prend pas beaucoup de temps. Avant de commencer, assurez-vous toujours que l’appareil est bien débranché.

Le nettoyage des parties externes du sèche-cheveux et des accessoires nécessite un simple chiffon humidifié. On ne recommande pas l’utilisation de produits chimiques ou d’alcool d’entretien qui pourraient endommager la surface plastique et dénaturer les couleurs ou même provoquer un dysfonctionnement des pièces électriques de l’appareil.

Le nettoyage de la grille arrière du sèche-cheveux est capital pour son bon fonctionnement. Si cet élément est obstrué, l’air ne circule pas correctement et cause un risque de surchauffe. Frottez délicatement la grille à l’aide d’une brosse à poils souple pour en retirer les particules de poussière et les cheveux. Il est recommandé de renouveler cette opération tous les 3 mois pour un usage quotidien.

Pour les appareils disposant d’un filtre amovible comme le Dyson Supersonic, retirez-le et placez-le sous un filet d’eau pendant quelques instants, le temps qu’il soit complètement débarrassé des impuretés. . Laissez-le sécher à l’air libre, à l’abri du soleil, ne l’essuyez pas. Il doit être parfaitement sec avant d’être remis en place.

Enfin, pensez à consulter la notice d’utilisation de votre sèche-cheveux dans laquelle vous trouverez des informations essentielles sur son entretien et son utilisation. Si l’appareil surchauffe encore après avoir bien dégagé le filtre arrière, éteignez-le et renvoyez-le au service après-vente du fabricant.

Le sèche-cheveux nécessite très peu d’entretien. Il suffit de le nettoyer ainsi que ses accessoires avec un chiffon légèrement humide pour ôter les cheveux et impuretés qui peuvent se fixer sur la grille arrière. Prendre soin de bien sécher les parties qui vont être nettoyées.


Risques et dangers d’un sèche-cheveux


Quelque soit la marque et la gamme du sèche-cheveux, on est jamais à l’abri d’un dysfonctionnement. Certains produits peuvent présenter des défauts de conception ou de fabrication pouvant entraîner des risques de court-circuit, de surchauffe, de brûlure ou encore de choc électrique.

D’autres produits ne répondent tout simplement pas aux normes de sécurité électrique comme l’AEG HT 5580 dont le système anti-surchauffe a été pris à défaut en ne s’enclenchant pas à chaque utilisation. Le magazine portugais Deco Protest a rapporté que des flammes sont sorties du Taurus 900.381 Alize Evolution 2200 pendant leur test et que son câble électrique n’a pas supporté les test de résistance.

Des marques sont plus souvent prises à défaut que d’autres comme Qilive Auchan dont les produits sont régulièrement sujet à des rappels pour défaut comme les modèles Qilive Auchan ZD598DI 820383 en 2016 et Qilive Auchan Q.5214 en 2019.


Les systèmes de sécurité


La commercialisation d’un appareil électrique nécessite une réflexion approfondie autour de la sécurité des utilisateurs. Les fabricants doivent concevoir un produit sûr et sans danger en prévoyant les risques potentiels dans toutes les conditions d’utilisation possibles. Des décennies d’évolutions et de recherches sur la sécurité permettent aujourd’hui de proposer des appareils équipés de nombreuses fonctions rendant l’usage du sèche-cheveux sûr :

Interrupteur de sécurité – Le cuir chevelu peut être brûlé à des températures supérieures à 60° Celsius. Les sèche-cheveux sont équipés d’un capteur thermique qui surveille la température et coupe le moteur quand elle est trop élevée.

Fusible thermique – Un fusible de protection thermique est intégré au circuit pour se protéger des risques de surchauffe ou d’incendie. Si la température ou le courant est trop élevé, le fusible saute et interrompt le fonctionnement.

Bande bimétallique – Comme les autres appareils électriques chauffants, le sèche-cheveux est équipé d’une protection thermique à bande bimétallique qui repose sur la dilatation des métaux. La bande bimétallique est chauffée par le courant du moteur et lorsque l’effet de transfert de chaleur augmente brusquement, elle se dilate et déclenche l’interrupteur à rupture qui déconnecte l’alimentation électrique.

Isolation thermique – Les matières plastiques sont sensibles à la chaleur au-delà d’une certaine température. L’air propulsé par un sèche-cheveux peut atteindre 100° C et sans isolation efficace, un simple contact avec l’appareil pourrait nous brûler. C’est pourquoi les fabricants utilise un matériau isolant qui recouvre le corps en plastique. On parle alors d’écran thermique.

Filtres de protection – Les filtres ou grilles de protection sont installés au niveau d’entrée et de sortie d’air afin d’éviter que le mécanisme ne soit obstrué par des poussières et peluches. Ces particules pourraient empêcher la bonne circulation du flux d’air et entraîner une surchauffe de l’appareil. Les sèche-cheveux récents intègrent un filtre anti-poussière amovible facile à nettoyer, une innovation issue du monde des sèche-linge.

Mais avant de pouvoir compter sur ces différents systèmes développés pour assurer votre sécurité, vous devez à votre tour respecter certaines consignes d’utilisation élémentaires pour ne courir aucun danger. (tableau)
⓵ N’utilisez pas le sèche-cheveux à proximité d’une source d’eau
⓶ Maintenez toujours l’appareil au sec
⓷ Pensez à toujours le débrancher après utilisation
⓸ Veillez toujours à ce que le filtre arrière soit dégagé pour ne pas obstruer le flux d’air.


Quels sont les ennemis de vos cheveux ?


Les cheveux sont soumis à rudes épreuves et les cheveux peuvent être abîmés pour des raisons très diverses : stress quotidien, colorations, brushings, humidité… Les experts recensent 4 causes principales.  

Les traitements capilaires – La décoloration, les teintures chimiques, les permanentes ou encore le lissage ne font pas bon ménage avec la structure du cheveux qui s’abîme.

La chaleur excessive – plusieurs études tendent à confirmer, chiffres à l’appui, que le séchage à trop haute température a un effet négatif. Ces mêmes études soulignent également que le séchage naturel à l’air libre n’est pas recommandé non plus. La solution proposée est de modérer raisonnablement la température de son sèche-cheveux ou de se sécher les cheveux en tamponnant avec une serviette.

Le soleil – La couleur du cheveux est altérée par le soleil. Ce phénomène est notamment observé pendant l’été, période propice à une exposition longue. Les rayons du soleil endommagent les fibres capillaires en les desséchant. Associé au sel de mer, le soleil agresse les molécules de kératine et dégrade la qualité du cheveux. 

La friction – C’est probablement l’ennemi n°1 car le risque intervient à chaque fois qu’on se frictionne la tête pour faire mousser le shampoing puis lors du rinçage. La friction intervient également lors du l’utilisation d’une serviette pour s’essuyer et d’un peigne pour se coiffer. Mieux vaut traiter ses cheveux avec soin en évitant trop de vigueur lors de leur entretien.


L’invention du sèche-cheveux et son évolution


Pendant de nombreuses décennies, le sèche cheveux n’évolue que très peu. Quelques grands fabricants se partagent ce marché, sans chercher à innover. Mais tout change au début des années 2000 avec l’apparition d’un acteur disruptif : Dyson. Le fabricant anglais secoue le secteur avec sa technologie révolutionnaire. Les géants de l’industrie se réveillent et sont obligés de réagir à grand renfort d’innovations. 

Sèche-cheveux Friho, vers 1920

L’invention du premier séchoir

Le premier séchoir est inventé à la toute fin du XIXe siècle par le polonais Michal Dolwo-Dobrowolski, ingénieur en chef à AEG (1899). Des tentatives aussi diverses que peu efficaces ont été tentée comme la bouilloire à cheveux « Thermicon » de la société anglaise Hincks (1890).

C’est en 1911 que l’inventeur arméno-américain Gabriel Kazanjian dépose le premier brevet de séchoir à main. (voir illustration brevet invention). Le français Alexandre Godefroy met au point en 1920 un système chauffant pour la clientèle de son salon de coiffure. Il relie son appareil à une gazinière par un flexible qui fournit la chaleur nécessaire pour sécher les cheveux. Les modèles sont particulièrement encombrants et destinés à un usage professionnel exclusivement. (mettre illustration gros modèle).

De plus petits appareils apparaissent au cours des années 1920. Ils sont utilisés principalement dans un but paramédical pour chauffer les douleurs ou cautériser les plaies. Avec leur démocratisation ils sont employés pour chauffer aussi bien le lit, les vêtements ou les chaussures.

Le premier modèle portatif

Le premier modèle portatif est inventé en 1926 par l’ingénieur Léo Trouilhet également fondateur de la société Calor. Ce petit produit révolutionnaire rencontre un franc succès auprès des ménages. Il est commercialisé comme une « douche électrique à air chaud et froid« . 

Les appareils assis sont toujours populaires dans les salons. Pour améliorer le confort, les nouveaux modèles proposent des kiosques à magazines, des cendriers et même des haut-parleurs pour que les clients puissent écouter de la musique. Certaines femmes inventives et un peu aventureuses n’hésitent pas à raccorder un tuyau flexible à leur aspirateur pour essayer de coiffer leurs cheveux.

Les sécheuses à capot souple, comme ce modèle de 1937, ont été introduites dans les salons de coiffure. Avec des boucles courtes et serrées qui font fureur, un petit séchoir en forme de boîte, attaché par un tube à un bonnet en plastique pour douche avec trous, l’air soufflé de manière continue et uniforme sur toute la tête.

Le séchoir à capot rigide – un grand capot en plastique dur – est arrivé en 1951 et devient l’un des piliers du marché des salons de coiffure pendant plus de 3 décennies. Il est capable de générer un niveau de puissance beaucoup plus élevé, ce qui permet d’obtenir des styles plus rapides et plus ordonnés. Ici, les femmes se détendent sous le sèche-cheveux dans un salon de coiffure en libre-service en 1956.

Le sèche-cheveux revu par Moulinex

Jusqu’à la seconde Guerre Mondiale, le design du sèche-cheveux reprend invariablement la forme d’un escargot équipé d’une poignée en bois puis en bakélite. L’embout souffleur en métal aussi long que le manche est depuis son invention. Après la guerre, le petit électroménager se développe grâce notamment à la diffusion massive du plastique, moins cher et plus façonnable que les matériaux traditionnels. Les designers expérimentent toutes sortes de forme. En 1960 un ingénieur de Moulinex, Jean Mantelet, propose un design innovant librement inspiré de la perceuse électrique. Son modèle remporte un immense succès et sa forme devient le standard adopté par la plupart des fabricants. 

Casques à usage domestique se développent à partir de 1960. Ces appareils électriques autrefois à usage exclusif des professionnels (Calor n°932)

Au fil du temps, des boîtiers en plastique ont été mis au point, les moteurs ont été allégés et plus puissants, et des interrupteurs de sécurité sont incorporés pour limiter les accidents et les blessures.

Dans les années 1970, les sèche-cheveux étaient devenus un produit de consommation de masse. Bien que le fonctionnement de la plupart des modèles soit resté pratiquement inchangé depuis les tout premiers appareils, des fonctionnalités externes sont ajoutées. La génération de sèche-cheveux “Styler”, propose l’ajout d’accessoires interchangeables notamment de diffuseur, de concentrateur de flux d’air, de brosse à lisser ou à onduler comme le Wix “Brushing Plus 7” sorti en 1979. Apparition à la même période des premiers sèche-cheveux format voyage pour un encombrement minimal comme le Babyliss « Super 1000 » sorti également en 1979.

Les modèles deviennent plus compacts et plus légers. Les sèche-cheveux portables du 21ème siècle pourraient produire plus de 2 000 watts de chaleur.


Sources
Les appareils de coiffure, Gifam
Collection de sèche-cheveux, Musée de la Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines
Un métronome biologique : le cheveu, Pour la Science
Electric Hair Dryers (eng), Paul Linnell
Dyson Wants to Create a Hair Dryer Revolution (eng), The New York Times
Beauty Technology Guide (eng), Conair

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire!
Entrez votre nom ici