Que vous souhaitez upgrader votre clavier pour pouvoir travailler à domicile ou pour jouer dans les meilleures conditions possibles, il est temps de sérieusement réfléchir à investir dans un bon clavier. Un bon investissement peut favoriser le confort d’utilisation et être bénéfique pour votre santé en exerçant moins de pression sur les articulations. En analysant le marché, les options semblent infinies tant il existe de modèles avec ou sans fil, pleine taille ou réduit, mécaniques ou à plat, pour la bureautique ou le jeu, etc. Après de nombreuses heures de recherche, nous pensons que le clavier Logitech MX Keys Advanced répond le mieux aux attentes de la plupart des gens.Meilleur Clavier Bluetooth

Voir tous les claviers disponibles
Le meilleur tapis de souris [comparatif]
La meilleure souris [comparatif]


NOTRE CHOIX

Promo
Clavier Logitech MX Keys
Le clavier sans fil MX Keys Advanced du géant Logitech est un modèle qui fait l'unanimité auprès de ses utilisateurs. Il est certes un peu cher pour un clavier non mécanique, mais offre sans doute l’une des meilleures expériences de frappe.

L’essentiel à savoir

Le clavier reste à ce jour l’interface indispensable pour interagir avec l’ordinateur. C’est ce  périphérique d’entrée qui permet – avec la pression d’une touche -, de saisir du texte, des chiffres et des symboles. Chaque touche envoie un signal électrique a un micro-contrôleur qui le transcode à l’ordinateur. Un clavier est composé de 5 types de touches: les touches de saisie (ABCDE), les touches de contrôle (Ctrl, Alt, Enter), les touches de fonction (F1~F12), les touches de navigation (direction, Début, Fin,) et du pavé numérique (0~9). Aujourd’hui encore, le clavier tactile avec ses touches en plastique moulé reste l’interface de référence, bien que le clavier virtuel se soit généralisé avec l’introduction des iPhones.


LE MEILLEUR CLAVIER

Clavier Logitech MX Keys

Clavier Logitech MX Keys Advanced
Promo
Logitech MX Keys
Le clavier sans fil MX Keys Advanced du géant Logitech est un modèle qui fait l'unanimité auprès de ses utilisateurs. Il est certes un peu cher pour un clavier non mécanique, mais offre sans doute l’une des meilleures expériences de frappe.

Le design de ce clavier full-size avec pavé numérique est à la fois simple et élégant. Bien que son profil soit deux fois plus fin qu’un clavier mécanique standard, ce modèle est plus lourd que la plupart des claviers. Sa conception en aluminium et plastique confère une impression de qualité évidente. Les touches carrées, incurvées au centre pour s’ajuster à la forme des doigts, offrent une sensation de frappe confortable et plus naturelle que les touches rondes. L’espacement entre les touches est très bien étudié permettant la saisie rapide du texte. Le son lors de la frappe est doux et rond tandis qu’un clavier mécanique tend à être plus violent et audible. 

Le clavier Logitech MX sans fil offre bien plus de fonctionnalités qu’un clavier standard. Comme il en a pris l’habitude, le fabricant connecte le clavier à l’ordinateur avec le récepteur USB propriétaire Bolt. Avec le mode Easy-Switch, ce clavier peut se connecter à 3 appareils différents en Bluetooth et basculer de l’un à l’autre. Vous pouvez ainsi utiliser ce même clavier pour votre ordinateur portable, puis switcher sur votre tablette ou votre ordinateur de bureau en appuyant simplement sur une des trois touches situées au-dessus des flèches. Plutôt cool, non?

Le Logitech MX est programmable au niveau du software (voir plus bas) et directement depuis le hardware. Il est ainsi possible d’ajouter quelques raccourcis pratiques pour la capture d’écran ou le lancement d’applications comme la calculette. Le clavier est rétroéclairé et des raccourcis permettent d’ajuster l’intensité de lumière. Il dispose également d’un capteur qui détecte la présence des mains au-dessus du clavier et éclaire les touches automatiquement. Le clavier fonctionne sur batterie avec une autonomie de 10 jours avec le système lumineux activé ou jusqu’à 5 mois quand il est désactivé.

L’application Logitech Options permet de tirer le meilleur des produits Logitech. Vous pouvez configurer très simplement les touches du clavier et éditer des profils adaptés aux principales applications que vous utilisez regulierement (Navigateur Internet, Suite Microsoft, logiciels Adobe, etc.). 

Ce clavier fonctionne pour Windows, PC et tablettes. Il existe en trois versions, une multi compatible, une version spécifique Mac (avec la couleur grise assortie) et enfin une version mini sans pavé numérique. En ajoutant un peu moins de 20 euros, vous pouvez avoir un soutien confortable pour les poignets.

Pour ceux qui trouveraient ce clavier trop grand, Logitech propose une déclinaison sans pavé numérique, compacte et transportable : le MX Keys Mini. Il possède les mêmes avantages que son grand frère, tant en termes de confort de frappe que de fonctionnalités. On peut simplement regretter qu’il soit proposé au même prix que son grand frère.


CLAVIER GAMING PREMIUM

Corsair K70 RGB MK.2

Corsair K70 RGB MK.2
Le K70 RGB MK.2 est un clavier mécanique AZERTY français de 105 touches du fabricant californien Corsair. Léger et construit pour durer, il offre l’une des meilleures expériences gaming possible.

Le clavier K70 RGB MK.2 Corsair embarque un châssis en aluminium brossé anodisé de qualité Premium et integre un rétroéclairage RGB aux possibilités illimitées. L’aluminium offre robustesse pour des milliers d’heures d’utilisation, et légèreté pour faciliter le transport. Cette association crée un rendu visuel dynamique et premium assez bluffant.

Clavier mécanique oblige, un soin tout particulier a été apporté aux switchs. Les touches mécaniques Cherry Mx Red sont fabriquées en Allemagne. Elles sont lisses, rapides et brillent par leur qualité et leur précision. Conçu pour le gaming (et les FPS en particulier), le K70 dispose de touches de contrôle FPS et MOBA rugueuses et adhérentes. Le mode verrouillage de la touche Windows permet de rester dans le cœur de l’action, sans mauvaise manipulation possible.

Le clavier et le rétroéclairage sont alimentés par un câble USB. Les lumières LED sont paramétrables à l’infini avec l’application propriétaire iCUE. Elle vous permet de contrôler les effets de lumières (onde, vague, arc-en-ciel, spirale, impulsion, etc.), de changer les couleurs, ou encore de programmer des macros sophistiquées. Un espace de stockage  permet d’enregistrer 3 profils et configurations différentes directement dans la mémoire interne du clavier.

Parmi les plus du clavier K70 RGB MK.2, soulignons également la présence d’une molette de contrôle du volume et touches de commandes multimédia pour profiter de vos playlists. Il dispose également d’un repose-poignet amovible pour d’interminables sessions d’utilisation. Enfin, un port passe-câble USB ajoute un port supplémentaire pour brancher un périphérique externe comme une souris, un micro ou un casque.


CLAVIER GAMING CUSTOM

Clavier mécanique Epomaker EP84 rétroéclairé

Clavier Gamer rétroéclairé Epomaker EP84
Les claviers du petit fabricant thaïlandais Epomaker sont conçus par une jeune équipe d’ingénieurs qui connaissent parfaitement les envies des gamers. Le modèle mécanique 75% Epomaker EP84 bénéficie d’une excellente réputation auprès de la communauté. En voici les principales raisons.

Epomaker EP84 est un clavier 84 touches en plastique robuste et léger, customisable et rétro-éclairé. Il est proposé dans une grande variété de finitions (gris/noir et gris/blanc + 5 couleurs de Gateron au choix). Son format compact 75% est une disposition qui s’est imposée ces dernières années (on enlève le pavé numérique et on supprime quelques touches non essentielles). Il est conçu entièrement en plastique rigide et pèse 675 g sur la balance, ce qui est très léger. Il n’a pas le Touch n’ Feel des modèles premium mais ce matériel est solide et facilement transportable. L’inclinaison du clavier telle qu’il est proposé est confortable mais il est possible de l’augmenter avec les deux pieds ajustables placés sous le board. On trouve également dessous 4 cousins qui assurent une stabilité parfaite. Son design est simple et brut, sans branding, ni logo. Ici pas non plus de bouton on/off, de piles ou de batterie; encore moins de bluetooth. Il se plug à votre micro en filaire avec un câble USB et c’est parti.

La sensation de frappe est sensationnelle. Le profil du clavier légèrement courbe et ses touches incurvées font des merveilles. La pression est rapide, précise et agréable. Les T-caps sont en plastique PBT (plus durables que les touches ABS)  bi-color moulé d’une épaisseur de 1.2 mm. Elles sont résistantes à l’eau, durables et stables. Les légendes imprimées transparentes ne devraient par contre pas résister au temps. Bien sûr, vous pouvez customiser ce clavier et échanger les touches avec des modèles compatibles. Cela permet d’adapter le clavier à vos préférences en matière de rigidité des touches, ou du son lors de la frappe. Notez que le clavier est en QWERTY, donc à oublier si vous préférez un clavier français. 

Le Epomaker EP84 est rétroéclairé et supporte 16 millions de couleurs RGB. Il vient avec 19 effets déjà en mémoire, et il est reprogrammable pour multiplier les combinaisons. Gros plus, les commutateurs sont remplaçables à chaud, une caractéristique assez rare pour être signalée. Il est d’ailleurs livré avec une pince pour changer les touches et les Gateron.

Epomaker n’offre pas le même service que les grands noms comme Logitech. L’assistance et le support sont limités, la documentation et le logiciel fournis ne sont pas suffisamment aboutis.

✔️ Notre verdict
Au final, le clavier pour Gamer Epomaker EP84 offre une expérience de frappe très bonne ce qui permet de mettre de côté les quelques défauts énoncés plus haut. Il s’agit sans doute de l’un des meilleurs 75 mécanique et surclasse le très bon Keychon K2. Son prix est bien sûr un de ses atouts majeurs, car il est proposé à moins de 90€.


LE + ECONOMIQUE

Clavier Kensington ValuKeyboard

Clavier Kensington ValuKeyboard
Clavier filaire Kensington ValuKeyboard
  • Design durable - Le clavier Kensington ValuKeyboard est doté d'une membrane étanche résistante aux éclaboussures laissant évacuer les liquides sans risque qu'ils endommagent les composants du clavier
  • Plug & Play - Clavier USB fiable avec connexion Plug & Play via le câble USB de 150 cm pour une utilisation directe avec votre ordinateur sans installation préalable nécessaire

Simple, économique et résistant, le clavier filaire Kensington ValuKeyboard fait figure d’incontournable dans les modèles premier prix. Ce clavier long dispose de touches plates à courses courtes qui permettent de taper vite, il est fin mais relativement lourd ce qui le rend stable, le câble USB est long (1.9 mètre) et permet un raccordement facile. Dans les inconvénients, notons le bruit de frappe, la taille des rainures autour des touches, la qualité basique du plastique qui a tendance à salir et garder les traces de doigt.

✔️ Notre verdict
Au final, le clavier Kensington est un modèle basique mais efficace, qui remplit parfaitement son rôle; il presente l’avantage d’être très bon marché.


Meilleures Ventes de clavier en 2022


Critères de sélection

Le choix d’un clavier n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire car de nombreux facteurs sont à prendre en considération. L’achat d’un beau clavier fait plaisir mais ce n’est pas pour autant qu’il sera performant. Nous conseillons de privilégier l’efficacité et le confort d’utilisation sur tout autre critère. Si vous en avez la possibilité, essayez un clavier en personne afin de vous rendre compte par vous-même du confort général.

Clavier sans fil ou filaire? – Traditionnellement, le clavier est relié à l’ordinateur par un cordon qui assure le transfert des informations ainsi que son alimentation électrique. Avec la démocratisation des technologies sans fil comme le Bluetooth, les claviers offrent désormais une plus grande liberté. Fini le câble qui encombre votre bureau. Les claviers sans fil sont aussi plus pratiques pour une utilisation nomade, mais consomment de l’énergie. Certains modèles disposent d’un témoin lumineux de charge qui s’allume au moment de remplacer les piles ou de recharger la batterie du clavier avec une prise USB.
Les claviers avec cordons ne représentent plus qu’une infime part du marché. Les constructeurs conservent dans leur catalogue encore ce type de modèle pour les derniers récalcitrants au changement.

Quel type de clavier choisir : mécanique ou membrane ? – Le clavier à touches mécaniques apporte une réactivité et une sensation que beaucoup apprécient. Il est précis, rapide et offre la meilleure durée de vie. Revers de la médaille, ils sont bruyants et peuvent être plus chers. Vous pouvez choisir sans vous tromper un modèle d’une grande marque comme Logitech, Razer ou Corsair, ou bien opter pour des modèles de fabricants passionnés comme Epomarker qui proposent des designs moins conventionnels.

Le clavier à touches à membrane offre l’avantage d’être silencieux. Il peut également être entièrement pliable pour faciliter le transport. Mais ce type de clavier manque de réactivité et de précision. Il n’est pas efficace pour une saisie rapide de textes et sa durée de vie est plus courte que celle du clavier à touches mécaniques.

Grand ou un petit clavier? – 64, 84 ou 104 touches? La taille du clavier dépend principalement de la présence ou non d’un pavé numérique. La plupart des gens se satisfont des chiffres situés dans la partie supérieure du clavier et n’ont pas nécessairement besoin d’un pavé numérique intégré. Un clavier sans pavé numérique (format TKL – Tenkeyless) présente l’avantage de prendre moins de place sur le bureau et d’être plus facilement portable. Un clavier avec pavé numérique intégré, pourra sembler d’une part envahissant; d’autre part il oblige son utilisateur à décaler la souris au-delà de l’alignement naturel du bras, ce qui soumet le corps à des tensions, ce qui à terme peut occasionner des douleurs.

Le confort de frappe – Des touches suffisamment grandes et espacées, dotées en plus d’une bonne réactivité sont idéales pour taper au clavier de façon fluide. A l’inverse, un clavier avec des touches trop collées les unes aux autres aura tendance à augmenter les fautes de frappe. 

Une conception sphérique des touches avec des bords arrondis permet d’épouser au mieux la forme des doigts. La qualité du plastique et son revêtement sont deux autres éléments qui favorisent la fluidité et la précision de la frappe.

La position des mains sur le clavier doit être la plus neutre possible et les avant-bras perpendiculaires au haut du corps. Attention aux modèles qui disposent d’un système d’inclinaison vers l’avant car ils peuvent générer des douleurs aux articulations des poignets. Si vous ressentez de légers points de douleurs, optez de préférence un clavier avec coussinet repose-poignet.

Fonctionnalités supplémentaires – La plupart des constructeurs ajoutent des touches d’accès rapides. Ces raccourcis permettent par exemple de gérer le volume sonore, la lecture d’une playlist ou encore de lancer le navigateur Internet ou la mise en veille de l’ordinateur. Certains fabricants incluent une application afin d’ajouter encore plus de fonctionnalités au clavier comme le mappage des touches pour les Gamers. Le Logitech Craft pousse le concept encore plus loin en ajoutant une molette de contrôle contextuelle qui s’adapte à l’application que vous utilisez.

Il existe des modèles équipés de touches rétroéclairées qui apportent un petit plus dans les espaces de travail sombres mais ces modèles consomment plus d’énergie et le renouvellement des piles ou la recharge de la batterie est par conséquent plus fréquent.


ZOOM sur les claviers TKL

Clavier mécanique 84 Touches 75% TKL – DREVO Gramr

Ils sont devenus plus populaires au cours des dernières années, car les gens se sont adaptés au travail à domicile et ne disposent pas d’un grand espace de travail. La taille compacte du TKL en fait un excellent choix sans avoir à sacrifier la disposition traditionnelle des touches par rapport aux tailles de clavier à 60 % et à 65 % qui ont une disposition plus mélangée. Si vous êtes habitué à une disposition de clavier pleine taille mais que vous souhaitez libérer de l’espace sur votre bureau, un clavier TKL est une excellente option.


L’invention du clavier et son évolution

Des caractères mobiles aux sténodactylographes

Sans remonter jusqu’à Gutenberg et l’invention du caractère mobile d’imprimerie au milieu du XVe siècle, l’origine des claviers actuels remonte aux années 1700 avec le dépôt du  brevet de la première machine à écrire, en Angleterre en 1714. Entre 1829 et 1870, des inventeurs ont breveté de nombreuses machines à écrire avec une large gamme de modèles, de la Kaligraph de l’américain Charles Thurber à la Writing Ball (boule à écriture) du danois Rasmus Malling-Hansen. L’histoire retiendra le modèle Sholes & Glidden Typewriter (1872) comme la première machine à écrire permettant aux opérateurs de taper du texte de façon pratique et rapide, en étant assis à un bureau. La machine à écrire devient un matériel courant dès la fin du XIXe siècle et les premiers sténodactylographes font ainsi leur entrée dans les bureaux et les administrations. A partir des années 1920, les sociétés américaines Front Strike, Royal, Remington et Smith-Corona s’imposent sur un marché de plus en plus mature.

Les machines à écrire électriques

Les machines à écrire électriques à frappe frontale sont introduites à cette période, mais leur utilisation généralisée n’interviendra qu’après la seconde guerre mondiale. La machine Selectric I proposée par IBM en 1961 est la première à ne plus utiliser les barres de type qui frappaient la page mais des boules de caractères. Cette innovation augmente la vitesse de frappe et l’efficacité. Les dactylographes ont même la possibilité d’interchanger ces boules pour changer le type de caractère et la taille. La Valentine de l’italien Olivetti est une des dernières machines à écrire purement mécanique (1969). Elle est aujourd’hui un objet culte dans les cercles du design en raison de la simplicité de sa conception.

Le clavier informatique, principale interface homme-machine

La saisie de données sur les premiers ordinateurs se faisait par l’intermédiaire de cartes perforées, que l’opérateur devait insérer dans un périphérique appelé télétype. Il faut attendre l’invention de l’ordinateur MULTICS (1964) par les ingénieurs de Bell Labs et du MIT pour voir apparaître les commandes de saisie. Pour la première fois, le texte tapé était instantanément visible sur l’écran. Le développement rapide de la micro-informatique à la fin des années 1970, pousse la machine à écrire définitivement vers la porte de sortie. Les premiers claviers vendus dans les années 1970 sont lourds et entièrement mécaniques. Apple, Radio Shack et Commodore visent à démocratiser l’ordinateur et ils sont les premiers à concevoir des claviers à la fois simples et pratiques.

IBM et le modèle M

IBM commercialise en 1984 le modèle M, un clavier mécanique de haute qualité, offrant un retour tactile, une précision aiguë et un confort jusque-là sans équivalent. Ce clavier marque un véritable tournant. Il est considéré aujourd’hui comme le premier véritable clavier moderne, celui qui servira de base à la nouvelle industrie naissante. Les années 1990 voient apparaître les claviers à membrane, plus silencieux, plus légers, moins chers à produire mais aussi de moins bonne qualité. Parmi les différentes innovations notables, notons la commercialisation du clavier pliable, du clavier étanche, du clavier ergonomique et enfin des claviers à écran tactile.


Sources utiles

Utilisation du clavier, Microsoft
Le clavier d’ordinateur, Wikipedia
Best Keyboard, Digital Trends (Eng)
Type Writers, Office Museum (Eng)
Typing Through Time – The History of the Keyboard, DaskeyBoard (Eng)

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire!
Entrez votre nom ici