La standardisation des connectiques pour relier son ordinateur aux périphériques externes était l’une des prérogatives de l’USB pour rendre l’informatique plus facile et pratique pour tous. Avec le temps, les fabricants se sont éloignés de cette idée fondatrice et les innombrables itérations et types de port qui se sont succédés ont souvent perdu les utilisateurs. L’arrivée du port USB-C semble aller dans le bon sens. Voici un article pour vous aider à vous y retrouver…

→ Voir toutes les câbles USB-C disponibles ∞
★ Le Meilleur Hub USB-C [Comparatif]
★ La meilleure barre lumineuse pour moniteur [Comparatif]

USB, un standard en constante évolution…

Avant d’entrer dans les détails des différents standards USB, il est important de comprendre que le port USB fait référence à un connecteur polyvalent qui permet d’associer une grande variété de périphériques à un ordinateur personnel comme un clavier, une imprimante, un disque dur externe ou encore un smartphone. Ce type de connectique est capable de transférer des données numériques (images, vidéos, musique) vers ou depuis ces périphériques ainsi que de les alimenter en électricité. Vécue comme une véritable révolution lors de sa sortie, le format USB permet de brancher facilement des matériels très différents en utilisant un port standard, éliminant ainsi les ports spécialisés et les nombreuses incompatibilités.

Le standard USB 1.0 et les ports USB-A et USB-B

Les plus anciens se souviennent certainement du port PS2 pour le clavier, du port parallèle (LPT) pour l’imprimante ou encore des ports vidéo VGA et SVGA pour connecter un moniteur à un ordinateur. Avec l’introduction du protocol USB 1.0 (Universal Serial Bus en anglais) en janvier 1996, le matériel informatique devient presque par magie plus simple à utiliser. Poussée par un consortium de 7 fabricants (Compaq, Digital Equipment Corporation, IBM, Intel, Microsoft, NEC et Northern Telecom), l’idée est de faciliter l’utilisation du PC. 

Dès l’origine on trouve deux types de prises : la prise USB-A de forme carré et la prise USB-B de forme rectangulaire. Si leurs formes divergent, elles ont bien les mêmes caractéristiques électriques avec un taux de transfert de 12 Mbit/s. 

Le standard USB 2.0, les ports Mini-USB et Micro-USB

Rapidement, la miniaturisation des appareils électroniques et périphériques oblige à apporter quelques ajustements. Cette prise est devenue trop lente et encombrante. C’est ainsi qu’en 2000 est introduit le nouveau standard USB 2.0. Il se présente sous la forme de mini connecteurs (le mini A et le mini B) et dispose d’une vitesse de transfert supérieure de 480 Mbit/s. La transition entre les deux standards prend quelques années.

Alors que le mini connecteur est enfin largement adopté par les utilisateurs, apparaît en janvier 2007 un nouveau standard, le micro USB. Qu’apporte-t-il de nouveau? Il n’est pas plus rapide mais il présente l’avantage d’être deux fois plus fin. Dans la documentation officielle de présentation du MicroUSB, il est indiqué que ce nouveau format a été conçu pour répondre aux besoins des fabricants de smartphones et appareils portables : “Ces appareils sont devenus si fins que l’actuel port Mini-USB n’est pas adapté aux exigences de leur design”. L’évolution de l’USB va ainsi de pair avec la miniaturisation de l’électronique

Prises USB Micro B et USB 3 SuperSpeed

Le standard USB 3 et la multiplication des ports

Le standard USB 3 est annoncé dès 2008, et introduit pour la première fois en 2010. Cette fois-ci, le changement n’est pas que cosmétique, il est aussi et surtout technologique. Le taux de transfert du port USB 3 atteint tout d’abord les 5 Gb/s, puis 10 Gb/s avec la génération 3.1 et enfin 20 Gb/s avec la génération 3.2 sans modification du connecteur. Mais encore une fois l’utilisateur se retrouve un peu perdu et l’arrivée d’adaptateurs qui permettent la compatibilité entre standards ajoute à la confusion.

Les formes des prises ont changées pour s’adapter aux différents appareils. On compte désormais 7 types de port USB : USB Type A, USB Type C, USB Mini B, USB Micro B, Lightning (format propriétaire du fabricant Apple), USB Micro B Super Speed et USB Type B Super Speed (pour les plus gros périphériques). Tout cela bien sûr sans compter l’arrivée prochaine du standard USB 4 qui promet 40 Gbit/s de vitesse de transfert ainsi que l’intégration des fonctionnalités Thunderbolt 3.

Le connecteur USB-C

Le connecteur USB-C serait-il enfin le standard ultime ? Celui qui les unifie tous ? Encore une fois, c’est la miniaturisation des appareils électroniques qui pousse le consortium à imaginer une connectique encore plus petite. Les nouveaux produits électroniques portables sont devenus tellement fins qu’ils ne peuvent plus accueillir le format Micro USB. La première itération apparaît en août 2014. Elle est développée en concomitance avec les nouvelles spécifications du standard USB 3.1. La grande nouveauté est sa simplicité d’utilisation. Son design permet enfin de le plugger dans n’importe quel sens; il n’y a plus ni de haut ni de bas. L’autre bonne nouvelle c’est qu’il devrait être compatible avec l’USB 4. De quoi voir venir encore quelques années…

hub USB-C Anker PowerExpand 8 en 1
Le hub USB-C de Anker se distingue de la concurrence par son grand nombre de ports dont un port Ethernet et un port HDMI pour la prise en charge de la vidéo 4K. Ses performances de transfert de données sont également supérieures à tous les modèles que nous avons pu analyser.

Sources consultées

USB Implementers Forum, ce consortium regroupe les principaux fabricants de matériels informatiques. Il décide des spécifications et évolutions du standard USB.
USB.org, retrouvez toutes les spécifications techniques officielles des standards et connecteurs USB.
USB 3.0, 3.1, 3.2… Perdus entre les différentes normes ? Voici un peu d’aide, Clubic.com
Best USB Hubs and Docks,Wirecutter (Eng)
Why Does USB Keep Changing?, Chaîne Youtube Nostalgia Nerd (Eng)

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire!
Entrez votre nom ici